Titre de ma page


La course

La course a été lancée depuis Dimanche 17 Avril, 11h30 au sommet du Ventoux. Vuus retrouvez chaque jour le récit de la course et sur Facebook les actualités au fur et à mesure.

Dimanche 17 Avril

Comme tous les ans, la décision du point de départ de la Transdromoise a été fixée « au dernier moment ». Nous sortons un peu des limites pour partir d’un site magnifique qu’est le Mont Ventoux ! En effet, la tendance du vent du sud est annoncée pour toute la semaine. Nous remonterons donc le département vers le nord.
Le rendez vous est fixé au chalet Reynard vers 9h pour tout bien expliquer avant le départ et surtout ne pas passer à côté d’un créneau favorable.
Onze concurrents sont présents : des drômois, des Hauts-Alpins, des Sud-Alpins, des Dauphinois et comme la tradition le veut… des amis suisses !!

Après concertation et aux vues des belles prévisions de la semaine, tout le monde est d’accord pour lancer une manche sur trois jours. Le rendez vous est fixé mardi à 18h à l’atterrissage de Luc-en- Diois. Cela nous permettra de passer une soirée ensemble ( histoire de se raconter les vols de chacun, les hauts et les bas !) et en même temps, ne pas trop canaliser les pilotes mais les laisser exprimer leurs choix, options, envies…. bref, de la liberté !

Nous sommes au déco vers 10h30. Le vent est très très léger des deux côtés, la température fraiche et une humidité bien présente. Rapidement, de gros cumulus envahissent le ciel et le plafond navigue entre le décollage et une centaine de mètres au-dessus. L’instabilité de la masse d’air est certaine. Belle prévision ! Cela doit être les plus belles conditions aérologiques que nous ayons eu sur une Transdromoise !

Vincent Espaule décolle du coté nord et sera a Buis les baronnies le soir.
Alex Barman ouvre les airs côté nord avec sa Magus, monte peu, zérote et transite vers l’Est le long de la crête. Il posera environ 1h30 plus tard aux environs de Lachau. Ses deux accolites suivent et nous les voyons s’enfoncer dans la vallée du Toulourenc.
Les autres temporisent quelque peu. L’activité thermique et le vent se confirment côté nord et le premier à enrouler « sérieusement » est André Prince, un local des Baronnies, il va aux barbules et nous le voyons disparaître derrière les nuages en direction la montagne de Nible.
Les autres suivent : Guillaume Bellet, Stef Joubert et Tom Daniel font une grappe et enroulent ensemble. Ils posent au pied de la montagne du Raton, près de Rosans, 1h30 plus tard. Ils remontent  pour décoller, vol turbulent dans de l’ouest.

Stef reste sur Verclause pour remonter demain matin sur Raton et avoir de meilleurs conditions. Tom bascule sur La charce et marche jusqu’à la Motte Chalancon pour être près sur les face Est demain matin. Guillaume arrive presque au but mais sentant qu’il n’y arrivera pas, fait demi-tour et pose au nord de la Motte et voler demain matin pour terminer.

David Yaffee et Pascal Dasilva décollent avec Frank Lao et Michel Guichard. Il est 12h30. Ils se retrouvent tous au sommet de la montagne de Bane vers 14h.
Après avoir atteint les sites de mévouillon, David vole plusieurs heures entre Buc et le Fort. Ca patience va payer puisqu’il passe par Bergiès d’où il redécollera demain. Pour Pascal, il repartira de Buc.
Bernard Murris, le sisteronnais, ferme la marche, arrive à monter et poursuivre son chemin.Après avoir regrimpé Gene, il atteint les sites de mévouillon et s’arrête pour la soirée à l’atterrissage de la trappe.

Alex marchera jusqu’au col d’izon et reste la-haut pour décoller de Chamousse demain matin.
Très belle journée pour tous ! Nous aurons les commentaires et des photos dans quelques jours. Des vols de longue durée pour certains (entre 3 et 5 h)… que du bon !

 

Lundi 18 Avril

Le premier arrivée au but est Thomas Daniel. Après avoir marché à partir de 5h30 du matin, il décolle des faces Est de la Motte et après une repose, il finit au but vers 9h30.

Il aperçoit dans le ciel Guillaume Bellet qui a fait de même. Le troisième au but est André Prince. Il a décollé du sommet de la station de Valdrôme, fait le plafond vers 2200m, transité sur Lesche en Diois puis glissé au but. « J’ai volé pendant plus minutes avec des Aigles au-dessus de Lesche… c’était fantastique ! » Pour l’instant, André est certainement celui ayant le plus volé soit quasiment les 100% de la manche.

David et Pascal ont décollé de Bergiès en fin de matinée. En moins d’une heure, il atteigne le but ! 45km/h de moyenne…

Bernard décolle de la montagne de Cros, fait le plein et pose à Aurel. Il remonte sur le plateau de Solaure pour faire le but demain, même s’il a passé la ligne.

Vincent avait atteint le déco de Soubeyrant ce matin et allait se mettre en l’air. Il renonce finalement et marche jusqu’à la motte.

Alex Barman décolle de Chamousse avec ses accolites suisses et pose à Sainte Marie. Laurent lui pose juste avant le claps et remonte sur Clamontard pour redécoller et voler jusqu’à Poyols.

Franck ayant décollé de Chamousse également fait un posé un peu fort et préfère rejoindre le but avec son suiveur.

Aujourd’hui, il y a donc 9 pilotes au but. Les autres ont pris leur temps pour assurer de finir en volant demain matin.

Mardi 19 Avril

Les derniers pilotes ont rejoint l’atterrisage de Poyols dans la matinée, en marchant et en volant.
On a déchargé les GPS en début d’après-midi et voici le classement provisoire à la fin de la première manche :

Concurent
traces
vol
marche
bonus but
points
André 47 0 1000 2000
David 47 0 1000 2000
Pascal 47 0 1000 2000
Bernard 44 3 1000 1968
Laurent M* 44 3 1000 1968
Alex* 42 5 1000 1947
Guillaume 44 3 1000 1968
Laurent B 41 6 1000 1936
Thomas 39 8 1000 1915
Vincent 4 43 1000 1543
Franck 17 30 0 681

* Traces GPS partielles.

La fin de la mache a dignement était fêté autour d’un Boeuf-Carotte prépapré par JP et Lulu.

Mercredi 20 avril : deuxième manche

Le départ est donné à Lesches en Dois à 11h30. Le but est fixé à Saint Martin en Vercors, 46 kms au nord. On passe du Dois au Vercors, la marche est haute, les conditions aérologiques marquées par un vent du Sud d’autant plus qu’on va à l’ouest. Sur cet axe, le vent devrait rester fréquentable.

Présents sur le déco dès 10h30, le vent météo est bien là. Au fur et à mesure que la matinée s’écoule, les cycles thermiques apparaissent en même temps que de petits cum sur les différents massifs alentours. Le premier à s’élancer est Alex avec sa Magus. Il part droit à l’Est, se fait descendre, revient et prend un thermique bien marqué, l’enrouler (efficacement!) et se retrouve rapidement plusieurs centaines de mètres au dessus. Accompagné d’un aigle, il se laisse décaler sur les reliefs derrière puis continue son chemin. On le voit disparaître dans les falaises du Glandasse.

Derrière suivront Guillaume et André. Idem, après un point bas, ils sortent loin à l’ouest du déco. Les autres décollent en grappe et tout le monde est parti avec le vent et les thermiques. Vincent se laisse trop décaler et pose dans la vallée de Miscon.

Bernard, dernier au décollage, va trop vite et posera à Chatillon en diois. Franck ne décolle pas et redescend en navette.

Les 8 premiers pilotes arrivent aux alentours de 14h à Saint Martin.

Dans un esprit collectif, une troisième manche sera lancée de l’atterrissage de Saint Martin à 9 heures demain matin. Bernard préfère abandonner sur cette manche et rejoindre les autres concurrents (avec qui il préfère voler !). L’organisation demande à Vincent de rejoindre le groupe compte tenu des conditions.

Le but sera donc fixé à Aurel avec un arrêt de la manche à 13 h vendredi, dernier jour de l’évènement.

Le classement de la 2ème manche :

Nom
Traces
Total M2
Laurent B 2000
David 2000
Guillaume
Google Earth
2000
Bernard 1750
André 2000
Vincent 1750
Pascal 2000
Alex 2000
Thomas 2000
Laurent M 2000

 

Jeudi 21 Avril : Troisième manche

La manche est ouverte à 9h de l’atterrissage de Saint Martin. Deux pilotes ne croivent pas au vol et marchent en direction du col du Rousset (Vincent et Bernard). Les autres montent au décollage. David Yaffee est le premier à ouvrir le vol et monter. Tous les autres le suivent et montent de plus en plus, la brise s’installe. Ils finissent néanmoins tous à 5 kms près vers Saint Agnan. Thomas a décidé lui de couper les hauts plateaux jusque Corrençon et voler des Faces Est du Vercors le lendemain. Les suisses ont failli suivre la même options mais changent d’avis.
Pascal, David, Laurent et André montent à Serre Plumé et font un concours de finesse pour gagner quelques kilomètres de vol sur la manche.
Tous finissent la journée à se placer sur les faces Sud du Vercors entre Font d’Urle et le Col du Rousset. Bernard et Vincent décident de voler le soir et finissent avant le verrou de Die.

Vendredi 22 Avril : Arrivée de la course

Le but est à 13 h à Aurel. La masse d’air est beaucoup plus sèche et stable que les jours précédents. La majorité des pilotes posent aux alentours de Pontaix. Saut Thomas qui, malgré un gros doute le soir avant, fait un superbe vol sur les Faces Est, traverse les Hauts plateaux à l’étroiture du Glandasse et pose à Die. Il s’est battu pendant un long moment dans des thermiques qui ne veulent pas repasser au-dessus des plateaux. Il aurait mérité boucler. « J’ai fait un vol dont je rêvais depuis longtemps. Après une marche d’approche très très belle, j’étais au déco à 9hàà et ai pris l’envol à 10h30. J’ai suivi mon idée et j’ai posé HEUREUX !! »
Alex décolle aux alentours du Col du rousset, et atteint 2700 m juste avant Aurel. Malheureusement, son GPS lui joue des tours et lui indique la mauvaise vallée pour poser !! Il aurais été le seul au but en volant…
Ceux qui bouclent la manche le font en marchant (ou en courant !) : Vincent, Bernard, Guillaume, Laurent Borella et David.
Les autres n’auront pas le temps de boucler ayant privilégié le vol.
André Prince arrive 15min après l’heure butoir.

Le classement de la 3ème manche :

Nom
Traces
Vol
Marche
But
Total M3
Laurent B 27,4 10,7 1000 1860
David 20,2 17,9 1000 1765
Guillaume 17,3 20,8 1000 1727
Bernard 3 35,1 1000 1539
André 27,8 9,2 0 850
Vincent 3 35,1 1000 1539
Pascal 17,1 19,8 0 709
Alex 27,1 3 0 751
Thomas 27,8 2 0 756
Laurent M 11,2 13,7 0 474

A l’arrivée de tout le monde, nous prenons un petit encart et un apéro pour fêter cette fin de TRANSDROMOISE 2011.
Maxime télécharge l’ensemble des traces et nous sortons le classement. Le podium 2011 est :

1er : Laurent BORELLA (suisse) – Aspen 3
2eme : David YAFFEE (Drôme) – Peak 2
3ème : Guillaume BELLET ( Saint Hilaire) – Delta

Cette TRANSDROMOISE 2011 a été la plus belle aérologiquement. Nous avons réussi à parcourir l’ensemble des massifs drômois en montant du diois au Vercors en volant et en redescendant en volant également. La majorité des pilotes volent plus de 110 kms sur les 138 kms de manche.
Bravo à vous tous pour votre engagement, votre bonne humeur, que du bonheur quoi !!!
à l’an prochain.

Le classement général :

Nom Classement
Laurent B 5796
David 5765
Guillaume 5695
Bernard 5257
André 4850
Vincent 4832
Pascal 4709
Alex 4698
Thomas 4671
Laurent M 4442
Franck 681